La question de la transidentité est encore taboue dans beaucoup de sociétés. En raison du manque d’information et de la désinformation, on a que très peu de données sur ce phénomène. La majorité pense encore que c’est sous l’effet de certaines influences que certaines personnes commencent à s’identifier en tant que transgenres. Pourquoi la transsexualité est-elle si méconnue ? Que dit la société sur la transsexualité. Qu’est-ce qui pousse ces personnes qui se sentent différentes à recourir à la chirurgie pour modifier leur sexe ? Réponses dans cet article.

Personnes transgenres

Reconnaitre un enfant transgenre

La transsexualité : qu’est-ce que c’est ?

Le mot transgenre désigne une orientation particulière du sexe. Les personnes transgenres sont des individus qui ne se sentent pas en accord avec leur morphologie et décident de se comporter comme le sexe opposé. Les raisons principales sont un manque de conformité entre leur orientation sexuelle et leur aspect physique. Généralement, elles s’habillent et se comportent comme des personnes du sexe opposé. Avec les progrès de la médecine, il leur est même possible de faire recours à une opération chirurgicale pour changer de sexe.

Le but de l’opération est d’obtenir les mêmes attributs sexuels que le sexe opposé tout en conservant un minimum de signe de naissance. D’autres préfèrent faire disparaitre complètement les signes du sexe de naissance. Si pour une partie de la société, la transsexualité est une chose qui se développe au cours de la vie de l’individu, les chercheurs ne sont pas du même avis. D’après une étude scientifique, ce genre de perturbation de l’identité sexuelle serait lié à une imprégnation hormonale altérée et à un problème génétique spécifique. Ainsi, c’est depuis l’enfance que les premiers signes apparaissent chez l’enfant.

Les personnes transgenres sont toujours sujettes à l’incompréhension, au harcèlement et à l’humiliation. Nous savons maintenant que la transsexualité ne peut pas être considérée comme une maladie. Aussi, l’environnement et les fréquentations n’ont aucune incidence sur ce phénomène ; c’est une caractéristique de naissance.

Transsexualité : les signes

La transsexualité apparait tôt chez l’individu. Ce sentiment de rejet envers le sexe de naissance ne se manifeste pas à un moment de la vie. Les recherches avancent que déjà entre 4 ou 8 ans, l’enfant a déjà conscience qu’il ne se sent pas en adéquation avec son corps. Auparavant, les personnes transgenres étaient très mal vues. Encore aujourd’hui, l’imaginaire collectif voit dans ce phénomène, un trouble de la psychologie. Il y a encore quelques années, les personnes qui subissaient une transition étaient souvent harcelées et méprisées. Aujourd’hui, de plus en de transsexuels acceptent de vivre avec leur identité plutôt que de recourir à une opération chirurgicale. Ces personnes ne s’identifient plus à un genre particulier et il ne s’agit plus de se considérer comme un homme ou une femme.
En plus, les interventions chirurgicales ne sont jamais sans risques et ne garantissent pas forcément le résultat escompté. Il faut aussi prendre en compte le fait de devoir consommer des hormones pour le reste de la vie. Rien ne prouve que l’opération soit la meilleure solution pour mieux se sentir dans sa peau. Toutes ces raisons font que la majorité décide de ne pas solliciter la science pour un changement de sexe. Il existe toutefois des cas où des personnes font le choix de l’opération.

Prendre soins des enfants transgenres

Chez l’enfant, un diagnostic de la transidentité permettra de mieux l’orienter et contribuera à son épanouissement. Dans certains pays, des centres d’accueil pour les enfants transgenres existent déjà et sont même pris d’assaut. Dans le reste du monde, il faudrait également que ce genre d’initiative soit adopté. Il faut également une éducation et une sensibilisation de la société par rapport aux enfants transgenres. Lorsqu’ils sont livrés à eux même, ils s’exposent régulièrement aux brimades et au risque de suicide. Ces adolescents doivent être pris en charge et on doit leur expliquer que le rejet de la société est à l’origine de leur sentiment de malaise. Lorsque ces personnes ont la possibilité de vivre comme elles l’entendent, elles acceptent facilement leur différence. Au contraire, la peur du jugement des autres les pousse à vivre cachés comme des parias.

Au niveau des parents, il est également très important d’être à l’écoute des enfants. Toutefois, rappelons qu’un enfant qui joue à des jeux catalogués pour le sexe opposé n’est pas forcément transgenre. Il faut par contre surveiller sa façon d’agir et de raisonner. Si vous remarquez que votre enfant est transgenre, il n’y a pas de quoi s’alarmer. Au contraire, c’est le moment d’établir avec lui une relation basée sur la confiance. L’enfant doit se sentir protégé et soutenu. Il faudra aussi lui laisser l’opportunité de se comporter selon le genre auquel il s’identifie. Si au contraire il subit des reproches, réprimandes et autres blâmes à cause de sa transsexualité, il risque de se renfermer.

Une fois que l’enfant prend conscience de ce qu’il est, il lui sera plus facile de s’intégrer à la société. Une dédramatisation de la transsexualité doit également être amorcée pour que ces personnes ne se sentent plus recluses.

Où peut-on rencontrer et discuter avec des transgenres?

Si vous avez envie d’en apprendre plus sur les transgenres, vous pouvez joindre un site de chat comme tchat-trav.com. Vous aurez la chance d’y trouver plusieurs centaines de transgenres qui pourront répondre à toutes vos questions. Ne soyez pas gênés, passez au-dessus de votre gêne.